ABOUT US

Where’s the F … c’est quoi ?

La plateforme « Where’s the F » est, dans un premier temps, un blog de voyages et d’expériences en collaboration avec d’autres (futurs) voyageurs et des personnes intéressées par les autres cultures, un moyen de partager des capsules vidéo autour de notre quête, des reportages sur nos voyages, des articles sur nos expériences, des portraits vidéos de nos rencontres, etc. Via ces vidéos, nous voulons inviter nos lecteurs à s’évader, à imaginer d’autres manières de voyager et à s’interroger sur leur propre recherche quelle qu’elle soit.

Dans un deuxième temps, notre objectif idéal serait de réussir à construire une communauté de followers mais surtout, de contributeurs. Avec eux, nous travaillerons sur des vidéos et des reportages plus longs. Mais particulièrement, avec qui le dialogue sera ouvert. L’échange deviendra alors la base de la plateforme « Where’s the F ». Nous attendrons d’eux des conseils et de l’aide pour trouver des contacts, des idées de sujet, des personnes hors du commun mais aussi qu’ils s’investissent dans le projet et créent à leur tour un contenu écrit ou audiovisuel.

Notre idée est de former une communauté qui, au fur et à mesure de l’aventure, deviendrait le terreau de nos sujets de reportages et de voyages.

D'où vient l'idée?

Tout a commencé en Erasmus au Danemark par un quiproquo entre une Belge (moi, Julie) et un Canadien (Hayden). Je m’évertuais à dire le peu poétique, mais au combien utile en toute situation, « what the F**? ».

Il entendait à chaque fois « where is the F ? » (pour la maîtrise de l’accent anglais, on repassera … Toi même tu sais). Il s’en est suivi une conversation plus ou moins ridicule sur la recherche du fameux « F » (à comprendre comme une recherche de sens et de but dans la vie) avec la reprise de phrases telles que « it’s not about finding the F**, but about the journey » ou encore « the F** is a state of mind ».

Cette anecdote est devenue récurrente dans nos conversations et amenait toujours sur la table des discussions philosophiques parfois profondes, parfois loufoques mais toujours intéressantes. J’ai commencé à y réfléchir plus sérieusement quand j’ai obtenu mon diplôme. Je me suis sentie comme devant un grand vide sans aucune idée de la prochaine étape. C’est le cas de beaucoup d’entre nous, qu’on soit jeune ou moins jeune. Nous cherchons tous quelque chose que ce soit l’amour, l’aventure, un job de rêve, la tranquillité, la paix, la liberté,…

Notre contenu

Pour pouvoir classer les informations, le contenu se divisera en différentes rubriques liées à un Fword. Ces rubriques sont assimilées à des thèmes : les coutumes alimentaires (Food), aux situations extraordinaires et marrantes ou complètement hors du commun (Fuck), aux événements culturels et festifs (Fun), aux rencontres marquantes (Friend), aux sujets de société, politique ou économique (Fact).

« Feel free to find your own F** »

Sur notre plateforme, un onglet « Portraits » regroupera des vidéos et des articles sur des personnes qui cherchent ou ont trouvé le F. La vie, comme nous l’envisageons, est composée de rencontres et de questionnements. Dans cet onglet, nous vous laissons la parole. Que vous ayez trouvé votre F, ici ou ailleurs, dans votre vie professionnelle ou personnelle. Que vous vous questionniez encore sur le sens de votre vie (tout ça, tout ça) . Quelque que soit votre histoire, vous pouvez la partager avec la communauté et peut-être, inspirer d’autres personnes dans le même état d’esprit.

Qui sommes-nous ? 

Cerise Laby

Rêveuse utopique au grand coeur, c’est un peu ainsi que je me décrirais ou plutôt ce que j’ai envie de penser de moi. Mais en réalité, je ne suis pas si rêveuse. Je travaille dur chaque jour pour que ma philosophie de vie devienne mon mode de vie. Je sais garder les deux pieds sur terre. Quand j’ai une idée en tête, un projet qui me motive, je suis prête à m’investir à 100% pour que cela fonctionne. J’ai aussi une grand besoin d’aller voir ailleurs pour me faire rêver, découvrir de nouveaux paysages, d’autres cultures, pour rencontrer de nouvelles personnes mais aussi pour mieux me connaître. Repousser mes limites, construire de nouvelles choses, apprendre tous les jours, m’enrichir, c’est ça le leitmotiv de Where’s the F.

Je suis sur Twitter (@Ceriselaby), sur Flickr et sur mon portfolio personnel : ceriselaby.com. Suivez-moi aussi là-bas!

Julie Marchand

Je suis une aventurière et une bonne vivante. C’est lorsque je voyage que je me sens le plus proche de moi-même. J’ai la tête dans les nuages et beaucoup d’idées, parfois bonne parfois pas. Je cuisine des petits plats, souris tout le temps et je prête une très grande attention aux détails.  Pourquoi je me lance dans ce projet? À cause de cette citation de Mark Twain qui me trotte dans la tête :  ” Two of the most important days in your life are the day you were born and the day you found out why

Vous pouvez me retrouver sur Twitter (@ainoouu), sur Instagram (@Jumarchand9) et sur Flickr.

Comment allons-nous voyager?

Nous allons privilégier le slow travelling ce qui nous permettra de travailler tout en voyageant mais aussi, de nous immerger complètement dans une culture. Nous aimons rencontrer les locaux et voir leur pays à travers leurs yeux. C’est pour ça que nous utilisons des plateformes comme Couchsurfing et que nous préférons les logements qui facilitent un contact direct, soit avec les propriétaires, soit avec d’autres voyageurs.

Si vous avez la moindre question, des propositions d’articles, contactez-nous par mail. Si vous voulez nous accueillir chez vous ou nous aider à voyager en nous proposant un projet, n’hésitez pas à nous contacter par mail (info@whereisthef.com) ou sur les réseaux sociaux.

Where's the F team 

Elisabeth Debourse journaliste freelance

Elisabeth Debourse

Elisabeth a achevé il y a peu des études de journalisme et travaille dans une salle de concert, en parallèle de ses activités de journaliste freelance, de ses projets et passions. Elle aime les orages, peut-être parce qu’elle en est elle-même un. Un coup de tonnerre dans le ciel gris, trop calme. Il peut hérisser, mais on peut aussi s’y blottir avec un bouquin et un thé chaud, pour des conversations nocturnes.

rebecka

Rebecka Calderwood

I'm a true-blue Canadian, but I'm also in love with the world and the different types of people in it. I like to challenge myself and my strengths, which is why I love to travel. I challenge myself by meeting new people, exploring different communities and trying new things. I feel the most free when I'm on my own and exploring something opposite of my daily lifestyle. As a traveller and a journalist, I combine my interests in experiencing what is unknown to me by trying to understand and explain it to others.

Kiliaan Deblir
de Kix vous emmène

Kiliaan Deblir, mais vous pouvez m’appeler Kix. Belge pur-sang de 23 ans, j’ai quitté les contrées plates de Waterloo pour partir à la découverte de l’Amérique du Sud. C’est caméra à la main que je voyage à travers le continent et partage mes différentes expériences à travers ma chaîne YouTube « Kix vous emmène » et ma page Facebook « Kix se casse ».

Annaweber

Anna Weber

Elle est candidate à la création littéraire (non-romanesque) à l'Université de Pittsburgh et est éditrice adjointe à [wherever]: an out of place journal. Son passeport dit Américaine, mais son cœur dit Belge. Elle trouve du pur bonheur dans un train -- café chaud à la main, gros bouquin et journal à ses côtés. Elle veut apprendre le russe avant de lire Tolstoy et Dostoevsky. Elle souffre de tsundoku, wanderlust, un fernweh régulier, et un saudade occasionnel.

bere

Bérénice Vanneste

Bérénice ne manque jamais une occasion de voyager. Rat des villes, cette jeune diplômée en journalisme aime changer d'air avec une rando dans la nature, mais est également capable de traverser la Belgique en train pour un simple café entre amis. Après avoir arpenté l'Europe, elle a récemment vécu quatre mois en Inde et sera prochainement à la recherche de son F sous les chaleurs du Sénégal pour un projet humanitaire.  

ian

Ian Depauw

Si vous me demandez ma profession je vous répondrai universaliste. Rechercher ce qui nous unit dans nos différences est la raison pour laquelle je me laisse guider par le vent partout sur la Terre. J'aime donner une image sans cesse différente de l'humanisme à travers la rencontre de l'autre. Un écrit, une image, une voix sont des supports que j'utilise dans un seul but : que votre cœur batte. La planète est riche, le journaliste a comme fonction de la faire refléter sous l'angle qu'il a choisi.

pauline-rond

Pauline Demanet

Une belle aventure au Mali en 2007 et hop, il n'en a pas fallu plus pour me faire piquer vicieusement par ce moustique nommé voyage. La suite n'a été qu'une succession d'histoires folles aux 4 coins du monde. Cambodge, Martinique, Palestine, Etats-Unis, Philippines, Israel, Liban, Jordanie et le petit dernier en date, la Nouvelle-Zélande. Le monde est mon terrain de jeu , mais Bruxelles reste la plus belle.

virginie-rond

Virginie Gérouville

Virginie est une crapahuteuse jonglant de destinations en destinations au gré des projets qui se présentent. Curieuse du monde qui l'entoure, elle aime se poser dans un endroit et observer, tant les gens que les paysages. Voyager, oui mais lentement. Virginie a besoin de prendre son temps dans chaque endroit, s’imprégner de l’ambiance du lieu et apprendre à connaître les gens qui y vivent.

Manon-rond

Manon Masset

Une Belge en Russie ? Manon est passionnée par la Russie depuis longtemps. Après être partie en échange un an à l'autre bout du monde, à Vladivostok, puis six mois à Moscou, elle a décidé de s'installer dans la capitale russe où elle travaille depuis un an pour le journal russe en français, Le Courrier de Russie. La culture et la langue russe la fascine ... autant que l'amour pour son pays d'origine, la Belgique.